Qui suis-je ?

La toque et la plume

Je m’appelle Maïda Gouraya et je suis ARTISANE des Sens… Á la fois écrivaine, illustratrice et…chocolatier ! Si, si, je vous assure ! Les deux… Les trois.

L’image de la marmite comme logo me paraissait appropriée pour définir ce geste professionnel militant qui consiste à assumer ma zébritude et cet état de créativité permanente dont j’ai besoin pour m’épanouir !

Plus qu’une petite entreprise c’est un véritable acte de foi en faveur de la quête que nous sommes nombreux à embrasser, celle de la recherche d’un travail qui nous élève et qui soit vecteur de valeurs au sein de la société. 

Vaste programme en perspective… Au tout début de mes aventures, je me destinais à devenir professeur de Lettres. Puis j’ai écrit, publié, fait de la radio, animé… 

Á 35 ans, j’ai entrepris ma quête de sens. J’étais à la recherche d’un positionnement éthique et de ma juste place.

J’ai finalement élu domicile dans mes mains, en passant à Noël devant une vitrine entièrement réalisée en chocolat. Je suis rentrée dans la boutique et j’ai acheté une tablette. Je n’ai même pas attendu d’être rentrée pour la manger, j’ai croqué dedans ! Et là, j’ai été transporté !

Et si je sortais de la zone confortable de ma tête ? Très vite j’ai suivi cette piste inédite jusqu’à ce qu’elle m’interroge : «  Et si je devenais chocolatier ? ».

J’ai ainsi passé un CAP à 35 ans, puis un BTM (Brevet Technique des Métiers) de chocolatier-confiseur que j’ai obtenu en redevenant apprentie.

Passer de la tête à la main, en passant par le cœur, étudier le cacao dans sa complexité physique et symbolique m’ont permis d’embrasser qui je suis aujourd’hui avec aisance, en tant que femme et citoyenne.

Le cacao m’a reconnectée à… l’acte d’écriture, à ce besoin inhérent à ma véritable nature de raconter des histoires, cette nécessité de, de peindre et d’illustrer qui n’avaient jamais cesser de cohabiter avec tout le reste.

C’est pourquoi je publie aujourd’hui en associant le chocolat à mes mots.

Logo